Rechercher

La Vie est mouvement! La Vie est changement!

Nous le savons et nous, en majorité, n’aimons pas toujours le changement. Parfois même ayant connu la souffrance nous préférons rester dans ce « confort » de ce que l’on connait que de partir dans vers l’inconnu et être heureux.


Aujourd’hui nous savons grâce aux nouvelles sciences, comme les neurosciences que si nous sommes en situation de souffrance depuis un longue période ou d’inconfort nous préférons rester dans cette situation que ce donner la chance d’être heureux.


On se sent comme bloqué, résistant aux changements. Cela semble aberrant au prime abord et si l’on creuse un peu on découvre que l’on préféré mettre « un pansement » pour oublier. Ce pansement a différentes formes, drogues, alcoolismes, frivolités, blocages émotionnels, médications…


Personnes n’aime se sentir anxieux, triste, en colère, rejeté, coupable, déçu, menacé, ou frustré. À moins d’être maso et encore. Pourtant nous sommes capables de rester dans ces états de longues période sans faire quoique ce soit pour changé notre état d’être.


Sans jeter la pierre à personne c’est souvent par manque d’outils ou d’éducation. Quand j’étais gamin à l’école je ne me souviens pas d’avoir eu des cours de « Gestions des Émotions ou des États d’Être » et vous?


Nous n’avons donc pas naturellement, du moins pour la majorité des humains, des reflexes pour changer ce qui ne va pas en nous d’une façon systématique.


Les excuses vont bon train : je ne vaux rien, c’est trop tard pour changer, encore recommencer je n’ai plus la force, il n’y rien à faire, la vie est dure avec moi, je n’ai pas de chance, etc.


Les changements, les transformations sont vitales. Il y a des situations dans lesquelles nous sommes plongé hors de notre volonté : une séparation, un deuil, une perte d’emploi…chocs émotionnels, trauma, traumatisme… perte de liberté.


Rester dans des situations inconfortables, des souffrances physiques et mentales ne sont pas sans conséquences. Maladies, dépressions, burn-out, mal-être découlent de ces états qui génèrent en nous un stress chronique.


Comment maîtriser la peur du changement? Seul(e)? Pas toujours facile. Et comme je l’ai entendu : « un éléphant cela se mange une bouchée à la fois ». Vouloir passer de « malheureux » à « Heureux » en une étape cela ne marche pas, à moins de tomber sur la tête et devenir amnésique de notre vie passée.


La première démarche consiste a prendre conscience que à 100% des cas, nous croyons exister et être conscient dans notre vie alors que ce n’est qu’une illusion.


Comment ca me direz-vous? Oui aujourd’hui nous que nous fonctionnons à 99% en mode inconscient. OUI! Routine, routine… Notre système physiologique, biologique, chimique, psychique fonctionnent seul grâce à notre inconscient qui gère tout cela. Et de plus nos pensées sont générées par ce même inconscient…


Sans rentrer dans les détails (Suivez mes « lives » de la semaine prochaine sur FB), nous sommes conscients en moyenne 20 minutes par jour… Alors comment faire pour « exister » plus que 20 minutes par jour dans notre vie?


Apprendre à s’aimer ! Devenir la personne la plus importante de notre vie! Apprendre ce qui nous anime et nous éteint! Apprendre à s’aimer avec compassion, bienveillance, empathie, perseverance, constance et écoute. Le tout sans violence : pas de jugement ni considérations, sans parole dégradante, sans action avilissantes!


J’aimerai tout vous dire ici. La semaine prochaine je vais commencer une série de direct sur FB sur les " comments".


Au plaisir continuer cette conversation. et d’œuvrer ensemble à votre transformation et à la transformation d’un monde différent ou la santé, la joie, la paix et la fraternité sont les valeurs essentielles de vie. Merci, je vous aime…

2 vues
  • Bilan global,

    • épigénétique, énergétique et lymphatique

  • Optimisation du Système Lympahtique (OSL)

  • Restructuration Cellulaire et Énergétique

  • De praticien(ne) en Magnétisme Épigénétique

  • Initiation au Magnétisme

info@giuliofioravanti.com

T: 1-819-640-0434

© 2018 par GIULIO FIORAVANTI