Rechercher

" Il n’y a pas de maître sans esclave.

Dernière mise à jour : 15 déc. 2021

" Il n’y a pas de maître sans esclave. Un être conscient de soi devient un maître par la possession des esclaves. En conséquence, le maître dépend de l’esclave pour exister en tant que maître. Il faut ainsi distinguer la dépendance formelle de la dépendance matérielle.

Les êtres humains deviennent conscients d’eux-mêmes à travers le désir et les esclaves le deviennent à cause de la peur de la mort. L’appréhension du « néant» ou «mort» est une condition nécessaire pour la révélation de sa propre existence. Dans ce cas, c’est l’esclave et non pas le maître qui saisit le sens de l’authenticité et devient conscient de sa propre individualité. Hegel pense que l’esclave devient l’agent de la révolution historique. L’esclave, par conséquent, aboutit à une conception différente de l’individualité et de l’authenticité. » Hegel.




“L’expérience et l’histoire nous enseignent que peuples et gouvernements n’ont jamais rien appris de l’histoire”.

Le maitre est autant esclave que l'esclave l'est vis à vis du maitre.

À un moment donné dans l’histoire les deux s’opposent pour créer quoi? Quelque chose qui semble différent… en sommes pour recréer la même chose qui se passe en ce moment.

Peut-on dire que la révolution, française, la révolution, la révolution chinoise qui sans aucun doute partait d’une « prise de conscience ou l’éveil », un peu comme celle que j’entends aujourd’hui : Les gens s’éveillent ou encore nous sommes dans une » nouvelle ère de conscience » ?

Depuis des milliers d’années l’humain refait et refait ces mêmes« patern », depuis des milliers d’année les relations « Maitre-Esclaves » passent d’une main à l’autre… Combien de fois faudra-t-il revivre ces mêmes scenarios pour enfin proposer autre chose?

Toujours en lutte, toujours en opposition. Le maitre est à l’image de l’Esclave! Oui je sais ce n’est pas les mots que l’aime entendre pour nos frondeurs, nos martyres, nos défenseurs… Ce que je peux affirmer c’est nous sommes tous des humains! Conscience!? … ca fait un bout qu’elle existe! Nous vivons encore sous des idées qui sont nées il y a plus de 6000 ans et sans doute plus. Alors je me demande si c’est nous qui sommes « bouchés » et s’il y a 6000 ans ils étaient trop en avance! Ou encore je vois une réponse à l’état du monde : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent » Einstein Car c’est ce que nous faisons depuis plusieurs milliers d’année. Oh je ne parle pas de la technologie… je parle de l’état de conscience de l’humanité.

Il y aussi la 5e dimension. Alors que dans la 3e c’est le bordel nous sommes déjà dans la 5e! Je me demande si c’est de la vanité, de l’orgueil, de la fuite… ou de l’ignorance … cela ne résout rien de croire que la solution est ailleurs. C'est une façon pernicieuse de fuir nos responsabilités. Si ce n’est pour celui qui y est, un sentiment d’être ailleurs dans sa tête ou son cœur… ou il veut être d’ailleurs.

Pour ma part ayant une certaine expérience dans un domaine particulier … je dois vous dire que je dois être certainement un « attardé spirituel » car après 40 ans de « recherche, travail et expérimentation » la conscience n’a que très peu d’effet car nous sommes bien plus qu’une conscience, bien plus que nos sentiments, émotions, ego, croyances, savoir, perception, bien plus qu’un corps… et que toutes transmutations ne sont t possibles que si nos consciences nous aident à passer d'un plan inférieur au plan supérieur. Cela veut dire quoi ?

De la conscience primaire : J'ai faim, j'ai soif, je n'ai plus de beurre dans le frigo, je dois mettre de l'essence . on peut parler de conscience animale.

Ensuite de cette conscience primaire nous passions à une conscience supérieure, celle qui s'interroge, celle qui nous fait prendre conscience que nous existons, "d'ou je viens, qui suis-je, ou vais-je... que sont mes émotions, mes perceptions, la réalité vs l'illusion ... la puissance de contrôle de ma vie par mon inconscient... la puissance et faiblesse de ma conscience etc.

Ensuite la conscience du tout, du monde des pensées et découverte de mon pouvoir de création...

Vient s'ajouter à cela la Conscience de la conscience, celle qui met en avant mon intégrité, ma responsabilité, mon engagement et mon authenticité.

Pour découvrir enfin que je suis bien plus que tout cela, je deviens co-créateur de la Cause Première ou Primordiale ou de Dieu ...

Chacune de ces consciences je les appelle plan.

Chaque plan est important pour l'evolution de l'humanité vers un monde d'Amour. De plus toujours selon mon expérience, les plans ne se mélangent pas comme cela. Nous ne vivons pas dans une soupe style ratatouille…(J'adore la ratatouille) le « chaos » lui est bien ordonné!

Je voulais vous partager cela, suite à différentes conversations en consultation que j’ai eue ces deux dernières années… Je suis méfiant de nature de moi-même d’abord et de toutes « interprétations humaines » de ce qu’est la vie, de ce quelle devrait être et encore plus face à l’ego spirituel… qui nous emmène ailleurs… et surtout pas dans l’exemple de ce que pourrait être une vie ici sur notre planète … Inspirez-nous je suis preneur. Seul l’humain est déconnecté de la création, pour franchir et vivre ensemble ici et dans d’autres dimensions … ou tout est AMOUR… l’UNITÉ en est le fondement.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.

88 vues0 commentaire